[an error occurred while processing this directive]
  • Cinéma 08/09/2008 4 commentaires

    Depuis longtemps, je fais l’effort de chercher une salle de cinéma VO plutôt que de me contenter de la VF. Prenez le dernier film de Tarantino, Death Proof, titre que l’on pourrait traduire par « Immortelle » (l’adjectif s’appliquant à une voiture malfaisante). Il fut commercialisé en France sous le titre « Boulevard de la mort ». Voici un extrait dans les deux versions, VO et VF.
    Lire la suite…

  • Cinéma 10/08/2008 1 commentaire

    En fouillant dans mes vieilleries, je retrouve ce texte écrit à la fin des années 90, au sujet des épisodes 4, 5, 6 de Star Wars. Il s’agissait d’une tentative d’interprétation psychanalytique de éléments de la trilogie. L’article (et l’auteur) se prenaient sans doute un peu trop au sérieux ! Certains éléments que j’avançais ont par ailleurs été invalidés par les épisodes 1, 2 et 3, réalisés ultérieurement.

    Des copies d’écran des films ont été ajoutées pour tenter de briser la monotonie du texte.

    Lire la suite…

  • Ce texte est la suite de l’article précédent.

    Épisode 5 : La maturation

    A la fin de l’épisode 4, Kénobi meurt, mais il continuera de s’adresser à Luke par la suite. Ainsi, le rapport entre les deux hommes subit ce que l’on peut appeler un déplacement sur le plan mental, et cela correspond à une avancée radicale chez le héros, dans la mesure où il va maintenant se consacrer exclusivement à sa psyché.

    Rapidement, il décide de rejoindre une planète isolée sur laquelle se trouve Yoda, le maître formateur de Jedis, afin de franchir une étape supplémentaire dans sa maturation (c’est naturellement le droïde D2R2 qui l’accompagne, car il incarne le message envoyé sur la planète de Luke au début de l’aventure, il est le symbole de l’éclair qui a surgi dans la conscience du jeune homme). L’apparence physique de Yoda confirme le « déplacement » dont j’ai parlé : si ce petit être, à priori inoffensif, possède tant de pouvoirs, c’est qu’il n’est point question ici de force physique, mais de puissance de l’esprit.


    Lire la suite…

  • Cinéma 10/08/2008 4 commentaires

    Cet article constitue la troisième partie d’un texte en trois volets. Voir l’article précédent.

    Épisode 6 : La revanche d’Œdipe

    Après avoir combattu Jabbah pour récupérer Solo, Luke, de manière surprenante, se livre à Darth Vader. Son but est visiblement de régler son complexe d’Œdipe en se réconciliant avec son père.

    A propos d’Œdipe, rappelons quelques éléments du mythe du même nom, conté par Sophocle dans sa tragédie « Œdipus Rex » (Œdipe Roi), et qui a permis à Freud de développer la symbolique de l’ensemble de toutes les névroses, pulsions, refoulements, rapports de forces, qui gravitent autour de la relation entre l’enfant et ses parents.

    Laïos et Jocaste, roi et reine de Thèbes, consultent un oracle qui leur apprend que leur fils Œdipe, un jour, tuera son père. Ils décident donc de se débarrasser de lui, pour éviter ce meurtre. Mais Œdipe échappe miraculeusement à la mort atroce que lui ont destinée ses parents, et ce sont le roi et la reine de Corinthe qui le recueillent.

    Œdipe grandit donc avec la conviction que ces derniers sont ses vrais parents. Un jour, Œdipe consulte l’oracle de Delphes, et celui-ci lui apprend ce qui a déjà été révélé à ses vrais parents, à savoir qu’il sera amené à tuer son père. Aussitôt, Œdipe s’enfuit de Corinthe, afin que la prophétie ne se réalise jamais.

    Lire la suite…

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
S'abonner aux articles

Geek mais pas trop sur Facebook
et sur Twitter !

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
over-blog.com - fan9 - shop6