[an error occurred while processing this directive]


  • Jeux vidéo, Société 23/11/2008

    Les jeux vidéo ont amené des jeunes à partir en Irak. Ils les aident aujourd’hui à en revenir.

    En Irak, les soldats adoptent une manière de conduire radicalement différente de celle que nous connaissons. Afin de ne pas s’exposer au feu ennemi, les conducteurs de jeep, de camions ou d’autres véhicules :

    - roulent à vive allure sans ralentir à la vue d’un piéton,
    - ne respectent ni priorités ni stops ou feux de signalisation,
    - accélèrent lorsqu’ils traversent un pont,
    - n’utilisent pas leurs clignotants,
    - etc.

    Au Walter Reed Army Medical Center, dans l’état de Washington, vient d’être installé un simulateur ressemblant à un jeu vidéo de conduite, destiné aux vétérans. Ceux-ci, installés derrière un écran, actionnent un volant et des pédales factices. Ils reprennent peu à peu contact avec le code de la route américain. Afin de perdre les mauvaises habitudes qu’ils ont prises sur les routes du Moyen-orient.

    De manière étonnante, ce programme simulant la conduite repose sur le même moteur graphique que celui de la simulation America’s Army.

    Pour ceux qui l’ignorent, America’s army est un logiciel téléchargeable gratuitement, qui permet aux futurs soldats de se placer dans  l’action du combat. Ce programme a été développé afin de recruter des volontaires pour rejoindre l’armée américaine. Sa réalisation est si soignée, qu’il a séduit (même en France) de nombreux joueurs en réseau.

    Le simulateur de conduite du Walter Reed Army Medical Center et la simulation America’s Army affichent donc des objectifs bien différents. L’action qu’on mène dans ces deux mondes virtuels n’est évidemment pas la même.

    Si le premier jeu vidéo était destiné à des jeunes désireux d’en découdre, le second s’adresse à des hommes souvent meurtris, moralement et physiquement.

    Aujourd’hui, il ne s’agit plus de transformer le réel en un jeu vidéo (afin de sublimer l’image du terrain de combat), mais de conduire ces hommes, à travers une toute simple simulation, à reprendre contact avec une réalité qu’ils ont quittée, et qu’ils vont retrouver.

    Cette fois, le logiciel ne mentira pas, il n’y aura pas de (mauvaise) surprise. L’environnement simulé sera bien à l’image du monde réel. Une manière, pour les programmeurs de l’armée américaine, d’opérer un retour, vers le principe de réalité.

    Un article du Wahingtonpost à ce sujet.

    Posté par Fabulatio à 20h50

  • 2 commentaires

    WP_Modern_Notepad

    Écrire un commentaire

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
S'abonner aux articles

Geek mais pas trop sur Facebook
et sur Twitter !

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
over-blog.com - fan9 - shop6