[an error occurred while processing this directive]


  • Pur geek, Sciences 28/11/2008
    Jill Tarter au Allen Telescope Array en Californie, qui surveille les signaux électromagnétiques provenant de l'espace.

    Jill Tarter au Allen Telescope Array en Californie (cliché CNN)

    Depuis une vallée perdue de la Californie du Nord, Jill Tarter continue d’écouter l’univers.

    Pour cela, elle utilise 42 radiotélescopes de 6 mètres de diamètre. Si une forme d’intelligence extraterrestre essaie de nous contacter, cette scientifique de 64 ans sera sans doute la première à le savoir. D’autant que le site s’agrandira bientôt, pour accueillir un total de 350 antennes d’ici 2010, soit l’équivalent d’un unique radiotélescope de 100 mètres de diamètre.

    C’est Jill Tarter qui a inspiré le personnage d’Eleanor Arroway, incarné par Jodie Foster dans le film Contact en 1997 (lire cet article - en anglais).

    Grâce aux avancées technologiques dans le domaine de la radioastronomie, les scientifiques espèrent obtenir une réponse à la question de l’existence d’autres intelligences dans le cosmos, un jour ou l’autre.

    Depuis que la découverte des exoplanètes (planètes extérieures à notre système solaire, en orbite autour d’autres étoiles) s’est accélérée, la question de la vie extraterrestres a ressurgi dans les discussions et dans les media.

    On découvre tous les mois de nouvelles planètes extrasolaires. L’une des dernières en date, Fomahault b, a été photographiée par la Nasa en lumière visible, le 14 novembre. Elle se situe à seulement 25 années-lumière de la Terre, ce qui est très peu, sachant que notre galaxie possède un diamètre de l’ordre de 80 000 années lumière. Une planète aussi proche pourrait communiquer avec nous assez rapidement, si toutefois elle abritait des êtres capables de nous envoyer des messages : 25 ans à peine seraient nécessaires pour que nous lui fassions parvenir un signal, et 25 ans plus tard, nous pourrions espérer une réponse.

    Ces délais sont toutefois assez longs, à l’échelle d’une vie d’homme. Plutôt que d’émettre des signaux vers les planètes fraîchement découvertes, et d’attendre des dizaines d’années (dans le meilleur des cas) une réponse en retour, il semble plus judicieux de guetter les émissions provenant de l’univers entier, dans toutes les directions, jusqu’à ce qu’on y décèle un message.

    C’est ce que s’efforce de faire le SETI, programme américain de recherche né dans les années 1960. Si la Terre émet des ondes électromagnétiques dues aux communications terrestres (radio, tv, etc.) qui se propagent dans l’espace, c’est aussi le cas des civilisations avancées se trouvant dans d’autres systèmes solaires.

    Il est donc étonnant que l’on n’ait encore rien perçu. Est-ce le signe que nous sommes isolés dans la galaxie ? Ou bien est-ce parce que nous n’utilisons pas la bonne technologie ?

    En effet, les extraterrestres, s’ils existent, n’émettent pas forcément des ondes électromagnétiques pour communiquer.  Ils utilisent peut-être des ondes d’un autre type, plus fiables, que nous n’avons pas encore découvertes ou que nous ne maitrisons pas suffisamment. On peut songer par exemple aux ondes gravitationnelles, que nous ne sommes pas encore en mesure de déceler, et encore moins d’émettre.

    En attendant, Jill Tarter continue d’écouter, dans une vallée perdue de la Californie du Nord…

    Posté par Fabulatio à 18h12

    Fuzz it!
  • 2 commentaires

    WP_Modern_Notepad

    Écrire un commentaire

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
S'abonner aux articles

Geek mais pas trop sur Facebook
et sur Twitter !

  • Commentaires sur Star Wars 4,5,6 : une approche psychanalytique ? 3/3 par welsch nicolas 30 mai 2009
    Belle analyse, j'y ai appris beaucoup de choses. On en redemande !
  • Commentaires sur Une éruption solaire plus grande qu’il n’y paraît par borkil 29 mai 2009
    apparemment la Terre subira plusieurs troubles qui par logique nous affecterons considérablement (horizon 2012). -inversion des pôles magnétiques -changements climatique majeurs (ça n'est pas nouveau...) -montée des eaux (...ça non plus) -et j'en passe. bref est il possible de prévoir que par causalité ces troubles puissent affaiblir notre champs magnétique bienfaiteur ;) et qu'on se mange des radiations solaires dans la tronche?
  • Commentaires sur Agir pour les daltoniens par pierre 19 mai 2009
    ben ça alors ! je suis daltonien (j'ai 35 ans) et je ne connaissais pas la différence correcteur orthographique / grammaire. Je pensais que lorsque c'était souligné, c'est qu'il y avait une erreur, point. Franchement, au quotidien, je me passe de savoir si c'est une erreur orthographique ou de grammaire. Sans doute parce que je n'ai pas de gros problème en orthographe. ;)
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
- fan9 - shop6