[an error occurred while processing this directive]


  • Sciences 14/10/2008

    Le wifi en entreprise serait-il menacé par l’éclairage des bureaux ?

    Les technologies sans fil comme le WIMAX et le LTE sont sensées nous offrir bientôt le débit du Wifi (ou mieux !), avec une portée proche de celle des réseaux mobiles. Les hotspots wifi urbains risqueraient dans ce cas de disparaître.

    On apprend aujourd’hui que même dans les locaux des entreprises, le wifi est mis en péril.

    Mis en péril par quoi ? Par les ampoules électriques !

    Des chercheurs américains de l’université de Boston travaillent actuellement sur une technologie appelée « Smart Lighting » (« éclairage intelligent »).

    Le principe est le suivant : envoyer des informations via les radiations lumineuses visibles, plutôt que via les fréquences radio habituelles.

    Pour cela, il faudrait remplacer les ampoules traditionnelles par des diodes électroluminescentes (DEL). Celles-ci peuvent émettre un éclairage oscillant, à une fréquence tellement rapide, qu’il ne peut être perçu par l’œil humain. Et cet éclairage oscillant pourrait coder des données numériques.

    Les chercheurs affirment que l’on pourrait, dès les premiers prototypes, atteindre des débits de l’ordre de un à dix mégabits par seconde (l’équivalent d’une connexion wifi domestique).

    Un des avantages du système, serait lié à la sécurité. Le signal ne pouvant passer à travers les murs (la lumière ne traverse pas les cloisons, n’est-ce-pas ?), personne ne pourrait le capter depuis l’extérieur.

    Cependant, il est clair actuellement que les LED sont de toute façon destinées à remplacer les ampoules électriques (classiques ou fluorescentes). Pourquoi ne pas les utiliser aussi pour transporter de l’information ?

    Par ailleurs, les fluctuations de lumière sont à priori moins dangereuses que les radiations électromagnétiques émises par les bornes wifi, ou, par les émetteurs-récepteurs CPL (qui font transiter l’information par le réseau électrique existant).

    La consommation électrique est elle aussi mise en avant par les scientifiques. De l’énergie étant déjà utilisée pour l’éclairage, l’émission de signal ne représenterait quasiment aucune différence dans la consommation globale. On pourra cependant s’interroger sur l’intérêt d’éclairer tous les bureaux, en pleine journée ! Est-ce vraiment écologique ?

    Par ailleurs, les contraintes techniques liées à une bonne réception du signal semblent assez lourdes. En effet, pas question de faire de l’ombre aux ampoules ! Sinon, plus de signal.

    Il me semble que les chercheurs ont encore beaucoup de travail pour nous convaincre de l’utilité d’un tel système. Qu’en pensez-vous ?

    Le site web des chercheurs bostoniens.
    Un article à ce sujet (computerworlds – en anglais).

    Posté par Fabulatio à 6h08

  • 2 commentaires

    WP_Modern_Notepad
    • Marco a écrit (

      Si je puis me permettre, ce n’est pas de l’utilité du système dont doivent nous convaincre les chercheurs, mais de sa fiabilité.
      On se retrouve avec des contraintes qui aujourd’hui semblent compliquée,comme elles l’étaient aux premiers essais de la WIFI.

    • soso a écrit (

      Ben en effet, si on peut pas passer devant le signal sans le couper, je vois pas trop l’intérêt :)
      Ceci dit, ce serait pas un mal de vivre dans un monde avec moins d’ondes…

    Écrire un commentaire

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
S'abonner aux articles

Geek mais pas trop sur Facebook
et sur Twitter !

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
over-blog.com - fan9 - shop6