[an error occurred while processing this directive]


  • Photographie 06/09/2008

    En photographie, la gestion de la lumière représente probablement l’un des aspects les plus techniques à maitriser. Heureusement, l’outil numérique permet aujourd’hui de récupérer des images surexposées (trop de lumière) ou sous-exposées (pas assez), en ajustant la luminosité dans un logiciel de retouche d’images.

    Cependant, l’informatique ne peut pas tout. Considérez une photographie intégrant à la fois des parties sous-exposées et des parties surexposées. Par exemple, un coucher de soleil sur le Grand Canyon.

    Grand Canyon, Arizona, 2003

    Si vous augmentez la lumière d’ensemble, certains détails du canyon apparaitront. Mais le ciel perdra ses nuances en devenant trop clair.

    Si au contraire, vous baissez la lumière d’ensemble, le ciel sera mis en valeur, mais le canyon sera encore davantage plongé dans l’obscurité.

    Il n’y a guère d’autre solution que de rechercher un compromis entre ces deux clichés.

    Il est certes envisageable de relever la luminosité de certaines parties bien déterminées de l’image, sous Photoshop, « au pinceau » en quelque sorte. Mais l’opération est délicate, et la technique rencontre de toute façons ses limites, lorsque les parties sombres et claires sont intimement liées, et non localisées dans des régions bien séparées de l’image (comme dans la photographie précédente : le ciel en haut, le canyon en bas).

    Un nouveau procédé permet cependant d’obtenir des résultats inespérés : il s’agit de l’imagerie à grande gamme dynamique, plus connue sous la forme de son acronyme HDR (high dynamic range). Il s’agit grosso modo, pour le logiciel qui applique le procédé à une image, de réhausser les pixels sombres, et d’assombrir les pixels clairs, sans toutefois tendre vers une image fade et grisâtre.

    Voici ce la photographie du Grand Canyon traitée par HDR :

    Certains jugeront le résultat trop éloigné de la réalité, le procédé appliqué de manière abusive aboutissant à un effet trop marqué. Mais on peut aussi l’utiliser avec davantage de retenue, afin de ne pas trop dénaturer l’image originale.

    Voici deux autres exemples que j’ai obtenus en utilisant le logiciel Photomatix :

    Image originale (Biarritz 2008)

    Image traitée HDR

    Image originale (bords de Seine 2008)

    Image traitée HDR

    Ajout du 8 novembre 2008 : une photographie prise près de Thonon-les-Bains :

    Image originale

    Image traitée HDR

    Posté par Fabulatio à 12h51

  • 2 commentaires

    WP_Modern_Notepad
    • anne marie a écrit (

      Biarritz je préfère l’original!
      il y a trop de sombre comme deux grosses ombres!
      et pour le grand canyon alors là je n’aime pas du tout!

    • Olivier a écrit (

      Bonjour !

      Intéressant cette fonction HDR.
      Cependant il ne faut pas oublier d’autres concepts optiques et/ou esthétiques comme l’échelle des contrastes avec la distance (ou « perpective atmosphérique », ainsi pour Biarritz le rocher très contrasté du 1er plan joue bien son rôle de « repoussoir » dans le cliché originel; atténué, la zone la plus contrastée devient le 2nd plan, l’ensemble perd donc du relief, notion importante dans la photo de paysage). Car pour les logiciels, les images ne sont que des pixels de couleur abstraits, et non des motifs figuratifs et donc hiérarchisés (1er plan, arrière-plan, etc).
      De même pour le Grand Canyon, si une clarté satisfaisante est récupérée (ou équilibrée), c’est la colorimétrie générale qui en patit : le ciel est en dominante chaude, le sol en dominante froide (car ombré) : il faudrait donc, dans une 2e étape « réchauffer » les rochers.
      Bref cela montre qu’une image reste un ensemble de notions complexes imbriquées les unes aux autres, sans parler des choix expressifs (excessifs ?) du photographe.
      Avec la banalisation actuelle des outils de prise de vue, l’éducation à l’image (lire, analyser, comprendre, créer) et l’éducation artistique sont plus que jamais nécessaires !

    Écrire un commentaire

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
S'abonner aux articles

Geek mais pas trop sur Facebook
et sur Twitter !

[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
over-blog.com - fan9 - shop6